English Espana Italiano Euskadi Réduire la taille du texte Aggrandir la taille du texte

Agenda Spectacles 655 News 559 Spectacles vus Articles les plus vus

Le Tour de France en Hautes-Pyrénées

Le Tour de France 2018 passe trois jours en Hautes-Pyrénées

Les étapes pyrénéennes du Tour de France 2018

Les étapes pyrénéennes du Tour de France 2018

Pas moins de trois étapes du Tour de France 2018 parcourront les routes des Hautes-Pyrénées. Il y a bien sûr les sommets qui ont fait la légende du Tour de France comme le Col d'Aspin, le Tourmalet ou l'Aubisque. Mais le Tour sortira aussi des classiques en parcourant le reste du département comme la 18eme étape qui part le 26 juillet 2018 de Trie-sur-Baïse par rouler sur le nord des Hautes-Pyrénées en direction de Pau. 172 kilomètres de route au relief qui peut être trompeur entre deux étapes de montagne.

La veille, le 25 juillet 2018 avec la 17ème étape les coureurs du Tour de France auront déjà fait une belle étape entre Bagnères de Luchon et Saint-Lary-Soulan. Une étape avec trois grands cols des Hautes-Pyrénées, en commençant par le col de Peyresourde. Une montée de 15.3 kilomètres avec une pente moyenne de 6.1% et des pointes à 11.7% qui devrait déjà permettre aux grimpeurs de se distinguer. La suite ne sera pas plus facile car les coureurs franchissent ensuite le Col de Val Louron Azet avec 7.5 kilomètres d'ascension, une pente moyenne de 8,3% et des sections qui atteignent 13.6 % de montée. Cette 17èeme étape se terminera sur une troisième ascension, celle du Col de Portet après être passé par le village de Saint-Lary-Soulan. 17.80 kilomètres de montée avec une pente moyenne de 7.89% et des pointes à 10%. Une belle journée pour les grimpeurs et un bout d'enfer pour les autres. L'étape suivante sera la bienvenue pour réparer les muscles après cette journée.

La 19ème étape du 27 juillet 2018 sera elle aussi lourde en ascensions. Au programme un départ de Lourdes pour parcourir le piedmont jusqu'à Capvern. Ensuite les choses sérieuses commencent. Une première épreuve avec le Col d'Aspin, ses 12 kilomètres d'ascensions qui ont été témoins des quelques-unes des plus belles pages du Tour de France. Pas sûr que l'épreuve de la veille ai suffi à récupérer pour digérer les 6,5 % de pente moyenne et les secteurs atteignant 9,5 %. La suite de la journée est dans le même esprit en enchainant avec le Col du Tourmalet, véritable monstre de pierre avec 17,2 kilomètres et une pente moyenne de 7,4 % qui atteint par endroit 10 % pour ensuite faire le duo Col du Soulor et Col d’Aubisque pour arriver à Laruns en Pyrénées-Atlantiques. Mais avant d’arriver il aura fallu passer le Soulor avec ses redoutables 19.4 kilomètres d’ascension avec une pente de 5.3 % pour aller jusqu’à 11 %. Et le Col d’Aubisque ses 30 kilomètres pour achever les coureurs avec une modeste pente moyenne de 4.1% qui cache des secteurs à 8,5%.

Pas de doute ce Tour de France 2018 à décider de donner aux cols de Hautes-Pyrénées le rôle de juge de paix pour donner le maillot de pois du meilleur grimpeur !

Par / ©Bigorre.org / article vu 2864 fois